Sauvons la planète une technologie à la fois

Par

Valérie Tessier-Doré
Ariane Larocque
Josiane Ladouceur
Julien Lavoie
Myriam Mailloux

Le monde dans lequel nous évoluons est parsemé d’enjeux qui s’intensifient de plus en plus au cours des années. Pour pouvoir conserver notre planète, il est d’autant plus important de redoubler d’efforts pour les régler. Dans le cadre d’un projet visant à favoriser l’implication des jeunes dans la participation technologique de problématiques mondiales, l’ONU invite les jeunes de 4e secondaire à se pencher sur une problématique importante et à inventer un objet technologique qui permettra de solutionner une partie de cet enjeu. Par exemple, il serait possible d’inventer une paille qui filtre l’eau afin de donner la chance à certaines communautés d’avoir accès à de l’eau potable. Cette invention serait en lien avec la problématique de la disponibilité de l’eau potable. Ainsi, grâce à cette situation d’apprentissage et d’évaluation, les élèves mettront en pratique leurs connaissances en technologie dans le but d’inventer un objet pratique et original. De plus, un aspect sociétal et social est mis de l’avant dans cette SAÉ pour que celle-ci rejoigne le cours d’histoire et d’éducation à la citoyenneté ainsi que le cours d’histoire du Québec et du Canada. Au terme du projet, c’est dans le cadre d’un débat que les élèves pourront débattre sur comment leur invention solutionne mieux la problématique que les autres équipes. La compétence de la communication à l’aide d’un langage scientifique et technologique est mise de l’avant pour que les jeunes présentent le fruit de leur travail. De plus, l’ONU donne aussi comme mission aux élèves de voter pour les inventions respectant les critères sélectionnés par un comité spécial de cette organisation.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *