Entre l’océan et le ciel

Par

Maria Iorga
Carmen Orza

Par cette situation d’apprentissage dans le domaine de la technologie, nous invitons les élèves à faire des recherches sur les techniques et les instruments d’orientation utilisés en navigation au cours des siècles, sur les techniques et les instruments utilisés actuellement, et également à construire un sextant utilisé en navigation. Ils vont exercer et consolider les compétences acquises dans le domaine de la technologie en utilisant le langage des lignes, les concepts généraux liés à l’ingénierie, à l’exploration et à l’exploitation des matériaux (PFÉQ, ch.6, p.42).

L’activité est conçue pour permettre le développement et l’évaluation de la compétence disciplinaire : communiquer à l’aide des langages utilisés en science et technologie. Les élèves seront mis en situation afin d’interpréter des messages à caractère scientifique et technologique (PFÉQ, ch. 6, p. 22), de participer à des échanges d’information à caractère scientifique et technologique (PFÉQ, ch. 6, p. 22), de produire et de transmettre des messages à caractère scientifique et technologique (PFÉQ, ch. 6, p. 22). Les élèves sont amenés à observer et à comprendre l’utilisation d’une technique d’orientation en navigation. La situation d’apprentissage touche ainsi l’univers Terre et espace, car les élèves vont renforcer les connaissances acquises sur les éléments de la géographie physique (longitude, latitude, les projections cartographiques – la représentation des continents) et sur l’organisation de l’espace (univers, système solaire, étoiles, lois qui régissent le mouvement des planètes ou le mouvement des satellites autour de la Terre).

Les élèves sont également invités à présenter l’impact de la technique d’orientation en navigation choisie sur l’environnement et la consommation. Ils doivent prendre conscience de l’interdépendance de l’environnement et de l’activité humaine, par exemple : ils vont découvrir comment agissent les transports sur l’environnement et la consommation.

Notre situation d’apprentissage s’inscrit dans le DGF « environnement et consommation ». (PFÉQ, ch. 2, p.10) En proposant aux élèves de faire leur propre sextant, ainsi que de trouver de nouvelles idées d’utilisation dans différents domaines, ils sont amenés à développer la compétence transversale « Mettre en oeuvre sa pensée créatrice ». Ils doivent utiliser leurs connaissances et compétences acquises pour réaliser leur sextant, pour choisir les matériaux qui s’adaptent mieux aux contraintes, pour établir des liens entre la technique d’orientation et l’environnement et la consommation. Ils doivent analyser et traiter les informations cueillies pour réaliser leurs tâches, ainsi ils développent cette compétence transversale, car « la créativité réside moins dans l’ajout de nouvelles ressources ou de nouveaux savoirs que dans le traitement que l’on en fait » (PFÉQ, sens de la compétence transversale « Mettre en oeuvre sa pensée créatrice », ch. 3, p. 11).

La nouveauté que nous essayerons d’apporter à cette situation d’apprentissage est d’introduire une perspective historique et culturelle. Pour les élèves de la deuxième année du deuxième cycle de secondaire, qui ont déjà un grand bagage des compétences liées à la technologie, l’activité sera plus attrayante s’ils peuvent l’aborder sous des aspects plus larges qui leur permettront d’exprimer et de mettre réellement en oeuvre leur pensée créatrice et de systématiser leurs connaissances acquises dans différents domaines, de faire des liens entre science, technologie et culture. Le but est d’avoir « une réconciliation épistémologique entre science et culture », une réconciliation qui « est souhaitable pour une éducation aux sciences qui non seulement renoue avec le sens, mais devient aussi un instrument de transformation qui vise la justice sociale et environnementale » (Gina Thésée, Enseigner les sciences pour et grâce aux cultures, texte du recueil Regards multiples sur l’enseignement des sciences, sous la direction de Patrice Potvin, Martin Riopel, Steve Masson (2007). Québec : Éditions Multimondes).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *