L’électricité sous toutes ses formes

Par

Samuel Garant
Laurence Hottin
Marie-Hélène Morin

L’électricité sous toutes ses formes est une situation d’apprentissage et d’évaluation qui mènera les élèves de quatrième année du secondaire à comprendre les enjeux du défi énergétique auquel l’humanité fait face, « ce défi consiste, d’une part, à assurer les besoins de l’humanité en énergie tout en réduisant les impacts environnementaux et, d’autre part, à veiller à une gestion prudente et responsable des ressources non renouvelables » (p.50. chap. 6, PFéQ). Il est question d’aborder sous un angle plus technologique les différentes façons d’obtenir de l’énergie, que ce soit par l’énergie verte, l’énergie nucléaire ou encore l’énergie provenant du pétrole. Dans les conditions climatiques actuelles, de grands changements s’imposent.

Pour commencer, la classe sera divisée en cinq groupes qui auront chacun une sorte d’énergie différente. Les élèves seront amenés lors des périodes 1, 3 et 6 à faire une recherche sur l’énergie qui leur aura été attribuée. Ils devront en sortir les avantages et les inconvénients pour ensuite en faire la publicité. De plus, ils devront trouver les deux endroits au Québec les plus propices au développement de leur procédé. Par la suite, lors de la période 4 une partie plus théorique sur le dessin technique prendra la forme d’un cours magistral afin qu’ils puissent, à la suite de ce cours, lors des périodes 4 et 5, concevoir le dessin technique de leur procédé. Finalement, ils devront, lors des périodes 7 et 8, concevoir une publicité afin de démontrer, lors de la période 9, à l’aide d’une présentation que c’est leur énergie qui devrait être choisie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *