Indicateur maison

Par

Stéphanie Belfort
Joanne Guèvremont
Marie-Hélène Daphnis
Harold Andrieux

La présente situation d’apprentissage porte sur 32 produits de consommation courant dont le caractère acide est déterminé par des équipes d’élèves du niveau secondaire de première année.

Un indicateur coloré naturel, fabriqué par chaque équipe, à partir de légumes et de fleurs, est utilisé à cette fin. Pendant huit périodes allouées à cette situation d’apprentissage, les éléments notionnels, liés d’une part aux domaines généraux de formation (environnement et consommation), d’autre part au contenu disciplinaire (univers matériel) sont discutés en faisant appel aux concepts d’acidité, de basicité et de pH. Ces contenus notionnels sont en définitive bien compris et intégrés par chaque élève qui aura bénéficié d’un support continu de l’enseignant.

Un compte-rendu écrit individuel de l’expérimentation et une présentation orale par équipe d’environ 3 minutes s’ajoutent à une évaluation continue du processus d’apprentissage qui s’effectue durant toute la durée du projet. L’évaluation est faite selon une échelle descriptive, critériée. Le compte-rendu écrit est corrigé d’une part par l’enseignant de français qui vérifie la qualité de la langue, d’autre part par le professeur de science et technologie qui tient compte de la présentation scientifique du rapport dans sa forme et dans son contenu. Sont considérées, dans l’évaluation, les compétences transversales (d’ordre intellectuel, d’ordre méthodologique, touchant la communication), puis les compétences disciplinaires (cerner un problème).


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *