Trois, deux, un… Partons pour l’espace!

Par

Geneviève Berthiaume Gagnon
Cynthia Eliana Bonilla
Véronique Martin
Audrey Bherer

Lors de cette situation d’apprentissage, les élèves seront évalués sur leur capacité à bien s’exprimer dans le langage des sciences et de la technologie (compétence disciplinaire 3, P.F.É.Q. 1ier cycle p. 280-281) puisqu’ils auront à monter une émission scientifique du genre « Les petits débrouillards » sur les caractéristiques l’espace. Cette S.A est contextualisée dans le domaine général de formation «Orientation et entreprenariat (PFÉQ 1er cycle p.24)» puisque les élèves devront réaliser un projet en équipe et ils devront se surpasser eux-mêmes.

De plus, cette situation d’apprentissage est adaptée pour des élèves en difficulté d’apprentissage et elle contient les quatre univers du P.F.É.Q. (1ier cycle, p. 283) : l’univers vivant, l’univers technologie, l’univers matériel et l’univers Terre et espace. Il y aura cinq grands thèmes que les élèves devront explorer soit : (1) Les couches atmosphériques, (2) La pollution, (3) L’adaptation d’un astronaute dans l’espace, (4) La description d’une fusée et (5) Un laboratoire sur comment faire voler une fusée.

Description des différentes périodes (s’étend sur 11 périodes)

  1. Durant cette période, une vidéo sur le décollage d’une fusée sera présentée aux apprenants ainsi que sur la situation d’apprentissage elle-même. De plus, il y aura une activité sur les différentes couches atmosphériques où les élèves devront proposer une affiche à l’enseignant.
  2. Ensuite, après la visualisation d’une autre vidéo concernant la pollution, les apprenants devront faire une réflexion, en équipe de deux, sur la pollution reliée à la planète et à l’espace.
  3. Cette période est consacrée à une visite du COSMODÔME de Laval, et ce, afin de permettre aux apprenants de s’approprier le projet final ainsi que pour les orienter dans les activités suivantes.
  4. Suite à cette visite, les élèves devront monter leur propre journée dans l’espace, les activités d’un astronaute et les habitudes de vie dans une fusée, le tout sous forme de questionnaire et en équipe de deux.
  5. Durant cette cinquième période, les élèves vont devenir des spécialistes en fusées. En effet, ils devront lire un texte contenant des informations sur les fusées et par la suite ils devront, en équipe de quatre personnes, produire un réseau de concepts encadrés.
  6. Ensuite, les élèves auront à faire un laboratoire pour déterminer la quantité de produits qu’ils auront besoin pour que leurs fusées puissent voler. Une fois cette étape réalisée, les apprenants vont devoir faire approuver leur protocole par l’enseignant.
  7. Une fois le laboratoire terminé, les élèves vont construire une fusée selon un protocole préétabli. Après que leur fusée aura été construite et selon les résultats obtenus au laboratoire, les jeunes pourront aller l’expérimenter à l’extérieur de l’école.
  8. Cette période est entièrement consacrée à l’explication du projet final aux apprenants. Les élèves vont former leurs équipes et piger au hasard le sujet de leur présentation orale. Les sujets à piger sont ceux qu’ils auront vus en classe.
  9. La neuvième période est la période où les jeunes devront préparer leur présentation. En équipe, ils devront montrer eux-mêmes ce qu’ils veulent faire devant la classe.
  10. et 11. Finalement, c’est durant ces deux dernières périodes que les élèves vont démontrer leur savoir-faire et ce qu’ils ont appris de leur sujet pigé. Ils seront finalement évalués sur leur aptitude à bien s’exprimer dans un langage scientifique et technologique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *