Un eau’rrible problème

Par

Justine Chabot
Emmanuel Plouffe
Emmanuelle Quintal
Marie-Pier Bergevin

Vous êtes des scientifiques engagés par le gouvernement afin de régler un grave problème dans votre pays soit l’accès à l’eau potable. L’eau accessible dans votre pays n’est malheureusement pas potable et la population commence à souffrir gravement de ce manque d’eau. Ainsi, le gouvernement compte sur vous afin d’élaborer un procédé révolutionnaire qui permettra de rendre l’eau potable sauvant par le fait même bon nombre de la population mourant de soif.

Pour débuter, les élèves devront établir, avec l’aide de l’enseignant, les caractéristiques de l’eau potable. Ensuite, les élèves devront, en équipe de deux personnes, déterminer à l’aide de différents procédés quels sont les paramètres de leur échantillon d’eau devant être corrigés. Les élèves devront alors élaborer un protocole permettant de rendre potable leur échantillon d’eau. Finalement, les élèves pourront tester leur protocole en laboratoire et présenter les résultats obtenus à leurs pairs sous forme de colloque scientifique.

Ainsi, cette mise en situation permettra aux élèves de deuxième secondaire de s’approprier de nombreux thèmes entrant dans l’Univers matériel tel que l’organisation de la matière, la transformation de la matière ainsi que les propriétés de la matière (PFEQ, chapitre 6, p.36-38).

Ce projet s’inscrit notamment dans le développement de la compétence 1 : Chercher des réponses ou des solutions à des problèmes d’ordre scientifique ou technologique (PFEQ, chapitre 6 p. 14). De fait, cette mise en situation permettra aux élèves de passer à travers toutes les étapes de la recherche scientifique leur permettant de développer les quatre composantes de la compétence 1 soit Cerner un problème qui consiste dans ce projet à déterminer les différentes composantes à rectifier. Ensuite, le projet Un eau’rrible problème permettra également aux élèves de travailler la composante Élaborer un plan d’action de la compétence 1 en élaborant le protocole permettant de rendre l’eau potable. Le projet permettra également de travailler la composante Concrétiser le plan d’action puisque les élèves seront en mesure de tester le protocole préalablement élaboré en laboratoire. Finalement, le projet permettra de développer la composante analyse des résultats en demandant aux élèves de présenter leurs résultats à leurs pairs (PFEQ, chapitre 6 p.14). Cette mise en situation permettra également de développer la compétence 3: Communiquer à l’aide des langages utilisés en science et en technologie notamment lors de la présentation finale des résultats (PFEQ, chapitre 6 p. 22).

Cette mise en situation s’inscrit également dans le domaine général de formation Environnement et consommation (PFEQ, chapitre 2 p.9). De plus, ce projet permettra certainement de développer les compétences transversales Résoudre des problèmes (PFEQ, chapitre 3 p.8) et Mettre en œuvre sa pensée créatrice (PFEQ, chapitre 3 p. 12).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *